La Vie avec un Pervers Narcissique

Vivre avec un pervers narcissique est avant tout une souffrance, une douleur. Ce chemin est parsemé d’humiliations, de rabaissements, d’agressions mais, de temps en temps de moments que l’on croit idylliques, magiques (de moins en moins à mesure que l’on avance dans la relation). Ces variations émotionnelles sont épuisantes, on se retrouve vidé(e) de notre propre substance, petit à petit, on disparait…

La mise en place de la vie commune

Le pervers narcissique  va vite ! Il n’est pas rare qu’il mette en place la vie commune en quelques semaines seulement. Soit il vous fait croire que cette histoire est tellement unique, incroyable qu’il ne faut pas perdre de temps, soit il prétexte une urgence matérielle, une ex à quitter au plus vite, une solution provisoire à des difficultés qui viennent de l’autre, des circonstances.

Des débuts délicieusement envahissants

Le pervers narcissique vous envahit, est, dans tous les domaines, dans l’excès, dans le trop. Il est fréquent que, malgré une certaine gêne ressentie, on se sente comblé(e), voire rempli(e), de lui, de sa présence, de ses affaires.

Se rendre indispensable

Alors que l’on était tout à fait capable de vivre seul(e), sans lui, petit à petit s’installe l’impression qu’il (elle) est devenu(e) indispensable dans notre quotidien. Comme si, son envahissement de notre quotidien se faisait au détriment de notre indépendance, de notre capacité à être seul(e).

Les reproches

Le pervers narcissique construit son rapport aux autres principalement dans le conflit. Petit à petit, il va vous faire des reproches, d’abord presque anodins sur votre gestion des éléments du quotidien. Il va vous faire croire que vous gérez mal, que vous n’êtes pas à la hauteur des taches banales de la vie quotidienne : heureusement qu’il est là ! Il va vous montrer comment faire !

Le dénigrement et le conflit

Le pervers narcissique va vous amener à penser que vous n’êtes pas assez bien pour lui, que vous le décevez. Cela va mener, à son initiative, à nombre de reproches et de conflits. Il va vous convaincre que vous êtes à l’origine de ces tensions quotidiennes qu’il (elle) génère sans cesse

Une insécurité permanente

Le quotidien devient vite un enfer. On ne sait plus comment se comporter, on marche sur des œufs en permanence. C’est-à-dire que l’on vit dans une vigilance anxieuse en permanence. C’est épuisant !!

Pascal Couderc, psychologue clinicien, spécialiste de la perversion narcissique et de la manipulation et son équipe de psychologues spécialisés dans la prise en charge des victimes de pervers narcissique vous aident à sortir des situations toxiques et à vous reconstruire. Ils vous reçoivent en consultation à Paris, Montpellier et en visioconsultation.

Homme agressif

Haine du PN : celle que l’on reçoit, celle que l’on ressent

On a coutume de considérer le pervers narcissique imperméable aux sentiments. Or, la rage qui peut le traverser est trop violente pour être feinte. Et que dire de la colère qu’une victime ressent lorsqu’elle réalise qu’elle a été dupée par le manipulateur sentimental ? Découvrez notre focus sur la haine du PN, autant celle que l’on reçoit que celle que l’on ressent.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

error: Alert: Contenu protégé!!