Notre série

Le couple et ses déboires : la manipulation ordinaire

L’univers des couples questionne : la définition d’une famille, la valeur du mariage, le juste milieu entre l’amour et l’indépendance, les pouvoirs des conjoints. C’est parce qu’il questionne qu’il passionne.

Dans certains couples, la manipulation est quasi quotidienne. C’est presque une dynamique instrumentale pour certains, une dynamique de jeu où se croisent enjeux et schémas dans une valse de psychopathologie quotidienne à la base des relations humaines.

Les petits crimes ordinaires tirent les ficelles de la manipulation. D’un pôle à un autre, les disputes et l’agressivité fusent, l’addiction à l’autre se succède, dans une relation passionnelle d’emprise où les instruments de manipulation se relaient et se suppléent.

Les personnalités manipulatrices sont nombreuses, et se dévoilent au grand jour de l’intimité : l’hystérique, le Tout-Puissant, l’anxieux(se), le paranoïaque ou encore le Pygmalion.

Le pervers narcissique

Le pervers narcissique est un personnage qui, vu de l’extérieur respire le bonheur. Véritable prince charmant, c’est la vitrine du narcissisme intellectuel à l’état pur.

Mais de l’intérieur, c’est le voyage au centre de la guerre, où néant, angoisses, narcissisme et assujettissement pervers se complètent et se structurent.

C’est un véritable artiste, dont les tableaux d’opéra sont classés par phase, et dont les marionnettes ne sont autres que des femmes qu’il instrumentalise en victimes. Leur profil souvent identique les vulnérabilise face à ce professionnel qui ne tolère que peu la résistance.

Pascal Couderc co-auteur de « La manipulation affective dans le couple, faire face à un pervers narcissique » dès 2010, je vous aide à mieux comprendre les mécanismes de violence psychologique au travers de cette série de 20 épisodes qui décrivent l’itinéraire de victimes de manipulation et d’emprise psychologique.

Inutile de jouer, il met échec et mat. Véritable maestro du langage, il jongle entre les mots et l’anti parole, mettant à mal l’estime de soi de ses victimes par une exploitation affective contrôlée et subie par ces musiciennes qui en subissent les conséquences.

La prévention est sûrement le meilleur remède : comprendre, demander de l’aide, pour se défaire de l’emprise – la thérapie répondra toujours présente pour ces victimes du pervers polymorphe dont on n’a pas fini de parler.

Pascal Couderc, psychanalyste, psychologue clinicien, je vous aide à travers ces informations à mieux comprendre la perversion narcissique et ainsi à mettre des mots sur ce que vous vivez. C’est une première étape avant de pouvoir s’en sortir.

Conclusion sur le pervers narcissique

L’Homme est un être social dont les relations se modifient avec les époques. Le pervers narcissique profite des failles de ses victimes pour se nourrir de leurs émotions, rendant la relation déséquilibrée, pathologique et toxique.

Épisode 20 : La démarche thérapeutique

Le travail thérapeutique est indispensable afin de sortir d’une relation d’emprise avec un pervers narcissique. De la mise en mot de la situation au transfert, jusqu’à la reconstruction et le tant espéré changement, synonyme de liberté.

Épisode 19 : Comment déceler le PN ?

Le pervers narcissique est un grand séducteur. Incarnation de l’Homme parfait, il se métamorphose rapidement en véritable vampire émotionnel. Les signes ne trompent pas, et chaque doute est à relever comme indice du déséquilibre de la relation.

error: Alert: Content is protected !!