Comment ne pas retomber sur un PN

ne-plus-retomber-sur-un-pervers-narcissique

Les personnes qui se savent vulnérables, sensibles ou qui les ont déjà rencontrés, cherchent légitimement à ne plus retomber sur un pervers narcissique. Or, beaucoup de questions qu’elles se posent à ce sujet restent encore sans réponse. Car si se connaître soi-même reste la meilleure des méthodes, par où et comment commencer ? Sur pervers-narcissique.com, nous avons décidé de proposer quelques pistes de réflexions à celles et ceux qui souhaitent éviter de tomber ou surtout de retomber, dans les rets d’une relation toxique.

Ne plus retomber sur un pervers narcissique en se  méfiant des apparences

Trop beau pour être vrai : nous l’avons déjà dit et nous le répétons, le pervers narcissique se présente toujours au départ comme le compagnon ou la compagne providentielle, celui ou celle que l’on n’attendait plus ! S’il sait si bien faire cette impression, c’est qu’il a son secret : flairer la faille narcissique par laquelle sa victime est accessible. Il se fera fort, en effet, de « colmater » d’abord cette « faiblesse » ou ce manque d’amour de soi qu’il sent, pour ensuite venir appuyer plus fort sur la blessure. Ce mode opératoire lui permet de détruire toute résistance, en ravageant l’espoir et le sentiment de rémission qu’il a créé au départ.
Alors comment ne plus retomber sur un pervers narcissique en évitant de s’engager dans une relation avec ce partenaire trop beau pour être honnête ? En se méfiant au départ certainement de soi-même et de l’amour de ces belles choses qu’il est habile à faire briller sous nos yeux. Demandez-vous ce qu’il vous manque et en quoi justement vous vous sentez exister auprès de lui ou auprès d’elle…
Un pervers narcissique ne vous attaquera jamais si vous n’êtes pas réceptive à son narcissisme et à tout le jeu des apparences qu’il étale. Une victime parfaitement indifférente à sa grosse voiture ou à ses titres de prestige
n’intéresse pas l’homme pervers narcissique : car ce n’est pas une victime justement… Le pervers narcissique se construit sur du vide et se protéger des pervers narcissiques consiste aussi à sonder ses propres carences et la faiblesse de son Moi. Cette étape semble simple, mais reste néanmoins importante, dans un monde de plus en plus narcissique, qui s’attache chaque jour à nous faire vaciller sur nos bases.
On peut noter, à cet égard, que les personnes qui retournent à une forme de simplicité et de dépouillement dans leur vie, n’intéressent pas les pervers narcissiques. Ils s’en détournent, car ils les savent capables de repérer le caractère toxique de leur personnalité. Ces personnes seront en revanche abondamment critiquées à la dérobée et sont en danger, notamment dans les groupes ou les organisations, dès lors que plusieurs personnalités perverses sont affairées à se débarrasser d’elles.

ne-plus-retomber-sur-un-pervers-narcissique

Savoir poser des limites

Un pervers narcissique n’est psychologiquement qu’en survie : pas de temps à perdre pour lui avec les personnes qui posent clairement des limites dans leurs échanges et qui ne s’encombrent ni de remords, ni de culpabilité à son égard. Il n’attaquera donc jamais ces personnes en tant que victimes et recherchera au contraire leur compagnie.  Il évitera d’ailleurs tout affrontement avec elles, car il ne veut pas tomber sur un os. En revanche, leur présence à ses côtés soutient son narcissisme : pas question pour lui de se retrouver mis au banc de la bonne société ! Cela peut sembler curieux, mais se protéger des pervers narcissiques ne passe pas forcément par les fuir. Cela se fait plutôt en comprenant leur instinct grégaire et consensuel, afin de poser fermement des limites relationnelles, qui prendront la forme d’une grande distance, lorsque l’on ne peut, pour des raisons sociales, éviter le contact.

Sur le plan affectif, ce sont d’ailleurs les hypersensibles, qui conçoivent souvent l’amour dans la fusion et abolissent toutes limites avec l’autre, qui sont le plus appelé(e)s à souffrir au contact d’un être manipulateur. Ces personnalités souffrent d’un manque de complétude et apprennent, à leurs dépens, qu’en se cherchant désespérément dans l’autre, les coups qu’elles reçoivent sont à la hauteur de la démesure de leur générosité. De telles personnes ne peuvent certainement pas se protéger seules des pervers narcissiques, lorsqu’elles sont sous emprise. Leur fragilité nécessite l’intervention d’un entourage, parent, amis et/ou thérapeute, pour les soutenir et les aider psychologiquement et matériellement. Les processus de dépersonnalisation et de mort psychique peuvent rapidement progresser et conduire, dans certains cas, à la mort physique, notamment par suicide sur suggestion du pervers, notamment s’il a déjà flairé une autre proie.

Réviser ses valeurs

Nos valeurs qui nous fondent et nous animent, peuvent, face à un pervers narcissique, nous protéger ou nous desservir.
Il est parfois utile, pour réussir à ne plus retomber sur un pervers narcissique, de revoir celles qui sont trop lourdes à porter et qui nous enferment dans des carcans. Les personnalités idéalistes, qui cultivent de trop hautes valeurs morales, empruntes parfois d’un fond spirituel pétri d’absolu, sont sujettes à l’asservissement des emprises narcissiques. Il leur faut bien souvent, revoir ces valeurs à la baisse pour réapprendre à s’aimer à nouveau et cesser de céder aux sirènes des extrêmes et de la manipulation.

À contrario, les personnes vivant au contact de vraies valeurs humaines, ou qui s’attachent à ce que certains nomment la « bonté fondamentale » de la vie, ne présentent aucun attrait pour un manipulateur. Ces personnes se laissent porter en général par des valeurs qui les posent comme être agissants et libres, ce qui déconcerte grandement les manipulateurs pervers, qui conçoivent les autres comme des jouets, et le monde comme une mécanique.

ne-plu-retomber-sur-un-pervers-narcissique

Faut-il en conclure que l’équilibre, la bonne santé psychologique et physique ainsi que l’estime de soi sont les meilleurs antidotes à la perversion narcissique ? Certainement oui, car ils sont les meilleurs moyens d’éviter de s’intéresser de trop près aux vendeurs de rêve et de faux sentiments. Une femme ou un homme qui ne souffre pas de manque n’est pas attiré par celui ou celle qui lui propose de le combler. Réciproquement : le pervers narcissique n’ira jamais vers celui ou celle qui ne présente aucune disposition pour l’alimenter !

Pascal Couderc, psychanalyste et psychologue spécialisé dans les manipulateurs, assiste les victimes qui le souhaitent sur Skype, à Paris et à Montpellier.

 

 

Pascal Couderc

Psychanalyste, psychologue clinicien Montpellier et Paris et en téléconsultation pour les francophones partout en France et dans le monde.

Pascal Couderc en visio consultation

 

Articles récents

error: Contenu protégé !!
eget Donec Nullam massa dolor adipiscing id