PRÉVENIR LA NOUVELLE PROIE DE SON EX PN, FAUSSE BONNE IDÉE ?

“Plus jamais ça !” pensez-vous certainement, une fois le brouillard de l’emprise sentimentale dissipé. Vous, qui y voyez enfin clair, avez du mal à accepter qu’autant de personnes soient encore sous le charme du monstre qui vous a vampirisée. Pire, il a même fait une nouvelle conquête et ce, en un temps record, alors que vous démarrez à peine votre phase de reconstruction psychologique suite aux dégâts laissés par sa toxicité. Non, le pervers narcissique ne supporte pas la solitude. Il lui faut tout de suite un nouveau jouet à démolir. Vous vous dites sans doute que la pauvre victime qui s’ignore encore aura certainement besoin de vos lumières. Après tout, ce serait un acte charitable que de prévenir la nouvelle proie de votre ex PN du calvaire qui l’attend en sa compagnie. Mais est-ce là réellement une démarche qui vous incombe ? Sous quel motif ? Quel en serait l’accueil ? Qu’adviendra-t-il par la suite ? C’est ce que nous allons envisager.

Pourquoi vouloir prévenir la nouvelle proie de votre ex PN ?

Après être sortie de l’enfer de l’emprise émotionnelle, vous vous dites certainement que vous auriez aimé être avertie de son trouble de la personnalité narcissique et de ses effets nocifs sur les proches. Cet élan altruiste qui vous donne envie de prévenir la nouvelle proie de votre ex pn du sort qu’il lui réserve est motivé par plusieurs aspects.

La compassion envers celle qui sera sûrement maltraitée, comme vous

Le vécu traumatique avec un pervers narcissique laisse des traces qui vous rend probablement plus sensible aux situations résonnant avec votre propre expérience. Cela vous donne une forme de proximité avec ceux qui peuvent (ou dans ce cas précis, pourront) comprendre les épreuves traversées. Il y a quelque chose de l’ordre de l’identification qui se joue et vous amène à ressentir une réelle préoccupation pour le bien-être de la nouvelle personne. Vous espérez lui épargner la souffrance et la manipulation que vous avez subies comme vous auriez aimé que quelqu’un d’autre l’ait fait pour vous.

La valeur du sens de votre histoire personnelle

En tant que pionnière, ou du moins prédécesseuse, de l’emprise sentimentale dont use votre ex avec ses partenaires, vous avez l’avantage de la prise conscience de ses techniques manipulatoires. C’est parce que vous, vous savez, que naît votre sens des responsabilités dans la protection d’autrui. Qu’il vienne d’une conviction personnelle forgée par votre vécu ou de la culpabilité d’avoir échappé à la situation (et donc de laisser la place vacante qu’une autre comblera fatalement), vous en faites une question de devoir. Donner du sens à votre histoire traumatisante passe donc par son utilité à sauver une autre âme en péril.

La validation de votre traumatisme

Le MPN a tout fait pour que vous doutiez de vous. Il vous a gaslighté jusqu’à vous faire croire que vous étiez devenue folle et vous a fait passer vous-même pour la perverse machiavélique. Seulement, si vous et sa nouvelle proie avez le même discours sur les agissements manipulatoires de cet homme toxique, c’est que le problème vient bien de lui et non de vous. Cette reconnaissance fait le plus souvent du bien à celles qui ont pâti de ces accusations fallacieuses. Cela donne de la crédibilité à leur témoignage et peut marquer une étape importante pour leur reconstruction.

Le désir de vengeance

Le MPN vous a nui grandement. Il vous a isolée, affaiblie et votre sentiment de perte est énorme. Il est aussi à l’origine de cette haine que vous vouez désormais à votre bourreau. C’est ce qui vous pousse à exiger une forme de réparation. Le priver de son nouveau jouet se présente comme une punition méritée, un bon moyen de rétablir une justice. Mais au fond, n’avez pas simplement envie de le faire souffrir à son tour ? Si tel est le cas, alors vous savez qu’il est temps de lâcher prise, quitte à vous faire aider par un psychologue.

Le besoin de clôturer le chapitre

Prévenir la nouvelle compagne que votre ex est un MPN peut vous servir à tirer un trait définitif sur cette histoire. C’est une sorte de passage de flambeau qui, théoriquement, devrait marquer un point de non-retour dans votre relation toxique et donc, l’impossibilité de rechuter entre ses griffes. Cette action relève également d’une prise de pouvoir, d’un nouveau contrôle sur la situation actuelle et sur votre vie future.

Comment réagirait votre remplaçante face à vos révélations sur la nature perverse de son nouveau compagnon ? 

Maintenant que nous avons étudié vos potentielles motivations à révéler la nature nocive de votre ex, quelles réactions de sa nouvelle partenaire pouvez-vous espérer ? Vous embrasserait-elle ou vous giflerait-elle ? Vous couvrirait-elle de remerciements ou de reproches ?

C’est bien là le problème. Malgré toutes vos bonnes intentions, impossible d’anticiper l’accueil qu’elle vous réservera. Une chose est sûre : le pervers narcissique aura au préalable dressé un portrait abject de vous. Il aura savamment élaboré un scénario passionnant sur votre caractère invivable et sur sa condition à lui de victime de vos agissements hystériques. Vous aborderez donc cette opération avec un handicap de taille, c’est-à-dire une image déplorable aux yeux de celle qui vous verra certainement d’emblée comme une rivale cherchant à l’évincer.

N’oubliez pas que cette nouvelle compagne se sent probablement amoureuse de votre ex PN et qu’il aura donc sa confiance. D’ailleurs, si le couple est en pleine phase de lune de miel, ne vous faites aucune illusion : vous ne faites pas le poids face au rôle de prince charmant que le manipulateur se donne. Vous passerez simplement pour la folle qui ne digère pas cette nouvelle union et votre démarche confirmera assurément les dires de votre ex, à savoir que votre rancune vous fait dire et faire n’importe quoi pourvu que cela nuise à leur amour naissant. Imaginez-vous à sa place et vous verrez qu’il est bien difficile de croire que l’ex de votre nouvel amant a de bonnes intentions envers vous…

Vos chances d’être comprise sont quasiment inexistantes. Le seul facteur qui pourrait jouer en votre faveur serait éventuellement la présence d’un soupçon chez la nouvelle compagne sur la nature potentiellement toxique de son partenaire. Si, par exemple, il y a déjà eu des épisodes de violence ou d’abus émotionnels, ou qu’elle a déjà eu une expérience d’emprise psychologique, elle pourra peut-être se montrer réceptive à vos accusations. Toutefois, si elle est dans le déni et qu’elle se braque contre vous, vous risquez au contraire de la pousser encore plus dans le délire paranoïaque de son compagnon PN. En résumé, vous avez très peu de chances de l’aider et prenez au contraire le risque de l’enfermer encore plus dans la soumission à son bourreau.

Quelles répercussions votre démarche aurait-elle sur votre nouvelle vie post-rupture avec le manipulateur sentimental ?

Vous l’aurez compris, le rapport bénéfice-risque de prévenir la nouvelle proie de votre ex PN n’est vraiment pas en votre faveur. Pire, il pourrait vous causer davantage de torts à vous ! Tout d’abord, cela pourra être pris comme de la provocation de la part de votre ancien partenaire. En effet, chacun sait que toute attaque appelle une contre-attaque. Ce que vous pourriez envisager en tant que coup de grâce porté à votre ennemi serait alors interprété comme une invitation à maintenir entre vous un lien sur un mode ouvertement offensif. Cela reste donc une relation, aussi violente soit-elle. Le pervers sadique, dans toute sa dimension narcissique, y verra la preuve qu’il occupe encore vos pensées et cela le motivera à garder un pied dans votre quotidien.

Enfin, cet affront pourrait également l’inciter à un déferlement de colère vengeresse, peut-être même à de la violence physique. Souvenez-vous que vous avez affaire à un monstre. Cela ne vous viendrait pas à l’esprit d’aller titiller un ours sauvage avec un bâton de bois. Laissez-le tranquille et fuyez. Il n’y a que cela à faire pour assurer votre protection et la poursuite de votre construction sous des cieux plus cléments. Il appartient à sa nouvelle proie de travailler à sa propre libération lorsque son cheminement personnel la mènera à cette étape. Si vous avez réussi à lui signifier qu’elle pourrait bénéficier de votre soutien en temps voulu, tant mieux. Sinon, pensez à vous en priorité et n’allez pas sauver quelqu’un d’autre tant que vous n’êtes pas vous-même hors de danger. Comme dans les avions, mettez d’abord votre masque à oxygène et ensuite seulement vous pourrez voler au secours d’autrui.

Prévenir la nouvelle proie de son ex PN est à double tranchant. Il y a des chances de l’aider, mais aussi de la pousser encore plus dans les griffes de son vampire émotionnel. Toutefois, la probabilité la plus grande réside dans le fait que votre intervention n’aura pas l’effet escompté sur leur relation. Notre meilleur conseil est donc de partir sans demander votre reste. Il vous a fallu déployer des trésors de courage pour quitter le manipulateur machiavélique. Gardez ce qui vous reste d’énergie pour entamer votre reconstruction. Chacun est maître de son destin et si vous n’arrivez pas à vous détacher de cette envie de vous mêler de la vie de votre remplaçante, une psychothérapie pourra en aborder les enjeux sous-jacents.

Articles recommandés

Séquelles Post PN | Quels dégâts sur la victime d’emprise ?

Séquelles Post PN | Quels dégâts sur la victime d’emprise ?

Une relation d’emprise épuise, reprogramme, fragilise. En d’autres termes, elle laisse des traces ! De quel ordre ? Pour combien de temps ? Si certaines séquelles post PN sont évidentes, d’autres sont plus difficiles à relier au vécu traumatique avec un manipulateur sentimental. Tentons d’établir la liste des dégâts et les moyens d’y remédier.

lire plus
RENONCEMENT ET PN | Réflexion sur le lâcher-prise et ses enjeux

RENONCEMENT ET PN | Réflexion sur le lâcher-prise et ses enjeux

La notion de renoncement peut être connotée de façon négative ou positive et engendrer des conséquences plus ou moins souhaitables. Si le pervers narcissique, incapable de lâcher prise, s’accrocher de proie en proie, sa victime dispose d’un plus grand libre arbitre. Menons la réflexion autour d’une thématique qui peut marquer la chute comme l’envol.

lire plus
RÉSILIENCE APRÈS UN PN : 4 clés pour la favoriser

RÉSILIENCE APRÈS UN PN : 4 clés pour la favoriser

Les anciennes victimes de pervers narcissiques savent combien la reconstruction est longue après une relation toxique. La libération des nombreux traumatismes dus aux différents abus se matérialise par le concept de résilience. Ce processus tant recherché peut être enclenché par des actions à mettre en place dès que possible. Découvrez 4 clés facilitatrices.

lire plus