La culpabilisation

La culpabilité est définie par la Psychanalyse comme un état affectif provoqué par un acte que la personne juge intolérable ou comme un sentiment diffus d’indignité. Autrement dit : « je me sens coupable car j’ai mal agi » ou « je me sens coupable d’être une mauvaise personne, indépendamment de ce que j’ai pu faire ».

La culpabilisation, c’est la projection de cette même culpabilité sur l’autre. Pourquoi ? Parce que c’est insupportable de se sentir coupable. Alors, je me débarrasse de mon fardeau en le faisant porter par quelqu’un d’autre, car je suis incapable d’assumer mes actes.

Dans le cadre de la perversion narcissique, on pourrait appeler cela la stratégie du bouc-émissaire. La victime est accablée de tous les maux. La culpabilité que lui inflige son bourreau détruit la bonne estime d’elle-même qu’elle cherche à construire. Pour frapper fort et juste, le manipulateur joue entre autres sur l’abandon, l’égoïsme, la trahison et l’injustice. Il ne parle jamais clairement cependant, ce ne sont qu’insinuations. La victime se perçoit comme la seule et unique responsable car le pervers narcissique sait adroitement se défausser.

Par exemple, il est courant de voir une victime minée par la culpabilité que lui instigue son bourreau lorsqu’elle s’entend accuser : « tu dis que je ne t’écoute pas, que je ne t’accorde pas d’attention, mais c’est de ta faute, c’est parce que ce que tu dis n’est pas intéressant ». « Tu me reproches de ne jamais te dire des mots d’amour, mais c’est de ta faute, car tu ne fais rien pour ça ! ». « Si je ne veux pas d’enfant avec toi, c’est de ta faute, c’est parce que tu ne ferais pas une bonne mère. Tu ne t’occupes déjà pas très bien de moi alors, qu’est-ce-que cela donnerait avec des enfants ! ».

Ce n’est jamais dit de façon aussi brutale mais toujours sous-entendu.

Partagez Partager sur FacebookPartager sur GooglePlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedinPartager sur Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *