8 conseils pour gérer la communication du PN

Communiquer, dans un couple, chacun sait que c’est fondamental. Avec un pervers narcissique, cet exercice prend une dimension particulière puisque le PN en fait un terrain de jeu et de manipulation. Alors que la victime tente d’établir la vérité dans leur relation, de comprendre et de sortir de la souffrance, elle s’enfonce dans un piège fait d’injonctions paradoxales, de double contrainte. Nous allons essayer de comprendre et comment gérer cette communication au travers de ces 8 conseils.

Le piège de la communication avec un pervers narcissique

Lorsque l’on cherche à communiquer avec un pervers narcissique, il faut avoir à l’esprit que l’on ne rentre pas dans un processus de communication classique. On entre dans un processus d’influence. La communication n’entend pas égalité et écoute de l’autre pour le manipulateur, mais manipulation pour imposer sa volonté et contrôler la pensée de l’autre. La communication avec lui n’a donc rien à voir avec le sens que l’on donne usuellement à ce terme.

Quelles sont les grandes constantes dans la manière de communiquer des pervers narcissiques ?

  1. Ils communiquent volontairement de manière ambiguë, à l’aide de propos flous et de généralités. Ils sèment le doute dans l’esprit des victimes. Faisant ainsi naître une forme de pression qui va les pousser à se questionner et à se remettre en cause en permanence. Dans ce mode de communication, le silence fait partie du jeu, ainsi que les sous-entendus. En réalité, il existe une forme de langage codé que le pervers met en place et qui ne sera compris que de lui-même et de sa victime qu’il pourra utiliser en public sans se dévoiler, par exemple.
  2. Un narcissique manipulateur n’écoute aussi jamais la proie qui tente de communiquer avec lui. Son attention au discours de l’autre est sélective. Il n’en extrait que ce qui est susceptible d’être interprété sur un mode négatif et stratégique. Que cherche-t-il ? Toujours l’emprise, en prenant le contrôle sur les affects de l’autre. Notamment en faisant naître les sentiments qu’il sait douloureux : colère, peur et culpabilité. Essayer de communiquer avec un pervers narcissique ravive la souffrance de la victime, souffrance que le pervers cultive et tente de faire croître en permanence.
  3. Le pervers manipulateur use abondamment du mensonge, ce qui à la longue rend l’autre fou. Il en arrive rapidement à ne plus savoir où se situe la vérité et à douter immanquablement de son propre discernement. Il sera très fort d’ailleurs pour l’attaquer sur le terrain de ses valeurs, qu’il cherche toujours à retourner contre elle. Le PN manie aussi beaucoup le discours à double contrainte qui met la victime en situation d’échec, quoi qu’elle fasse. Tout est bon pour lui prouver qu’elle a tort, l’humiliation et la dévalorisation étant toujours l’ultime finalité.

Mieux vaut donc fuir au plus vite un pervers narcissique que d’essayer de communiquer avec lui. Son discours est perverti, au sens fort du terme : il est altéré pour détourner les choses de leur vraie nature. Cela fait partie intégrante de ses techniques de manipulation. Il joue sur les ambiguïtés pour faire coïncider la réalité avec ses désirs, tout en n’admettant aucune contradiction.

8 conseils pour communiquer avec un pervers narcissique

On l’a bien compris, il n’existe pas de communication possible, au sens le plus classique de ce terme avec un manipulateur. Si l’on veut communiquer avec un pervers narcissique, cela doit rester limité aux situations où il est impossible de l’éviter. Cela peut arriver si l’on côtoie la personne dans le cadre de la famille, du travail. Ou encore si l’on est contraint de partager son toit pour un moment encore.

Autre point important : il s’agira pour la victime d’un exercice particulier, dont le but est de la protéger du harcèlement moral constant qu’elle supporte, au travers des agressions verbales de son bourreau. Cet exercice demande de la préparation. Il demande aussi de reprendre confiance en soi. Plusieurs choses sont conseillées :

  • Éviter les affrontements, la colère et la manipulation. Le terrain sur lequel un pervers attend sa victime est celui des émotions. La communication qui est conseillée est une communication sans affect, superficielle, réduite au strict minimum.
  • Savoir ce que l’on veut, et opposer des paroles fermes au pervers. Les victimes doivent oser prononcer le mot « non » et s’y tenir, quoi qu’il advienne, quitte à répéter leurs paroles en boucle. Ce que l’on qualifie aussi de technique du disque rayé. Habitué à être obéi au doigt et à l’œil, le pervers narcissique est contré par ce type de réaction. Et comme il n’a aucune patience, il finit par lâcher prise.
  • Ne jamais s’excuser ni se sentir coupable, car il n’attend que cela. Une faible estime de soi est l’ennemi N° 1 des victimes. Pour communiquer avec un pervers narcissique en tant que victime, il faut impérativement apprendre à ne plus se justifier.
  • Ne pas délivrer d’informations personnelles sur soi au pervers, qui doit en savoir le moins possible sur la vie de sa victime. Faire respecter ses limites est une façon de refuser l’emprise : le pervers reçoit le message.
  • Devant ses affirmations paradoxales : demander au pervers ce qu’il préfère. Il déteste bien sûr cette réaction, qui a le mérite insidieux de retourner la manipulation contre lui. Il est aussi dérouté si la victime commence à le démasquer l’air de rien, en lui posant des questions relatives à ses attitudes contradictoires.
  • Rester psychologiquement le plus clair possible et les pieds bien sur terre. Face aux faits concrets et indiscutables, les pervers narcissiques se retrouvent face à leurs mensonges, même s’ils ne les reconnaissent jamais.
  • Ne pas obéir tout de suite à ses sollicitations, même si les désirs d’un pervers sont des ordres ! Prendre du temps, s’autoriser à mettre de la distance pour temporiser les attentes.
  • Il faut savoir rester indifférent aux attaques du pervers, mais se méfier aussi de son caractère séducteur et de ses flatteries.

Il n’y a pas, on le comprend, de façon de communiquer au vrai sens du terme avec un pervers manipulateur. Le mieux que la victime puisse faire est, dans un premier temps, d’apprendre à repousser l’emprise pour réussir à mieux s’en dégager progressivement.

Un exercice au demeurant éprouvant, qui exige des ressources pour résister à la manipulation. L’éclairage de la thérapie est là d’un grand secours. Car il va permettre d’identifier son agresseur et de mettre le doigt sur les carences affectives et narcissiques qui ont abouti à rendre cette relation possible.

Ne restez pas victime d’un manipulateur ou d’une manipulatrice : osez confier vos doutes à un professionnel.

Pascal Couderc, psychanalyste et psychologue clinicien spécialiste des manipulateurs, accompagne les hommes et les femmes souhaitant échapper à l’enfer d’une relation toxique avec un pervers manipulateur.

Lire aussi : la culpabilisation

Articles recommandés

8 Perversions Sexuelles du Narcissique Pathologique

8 Perversions Sexuelles du Narcissique Pathologique

Dans la perversion, il y a une volonté de corrompre les personnes et les situations. Les perversions sexuelles dérivent d’un certain modèle de normalité biologique, lui-même teinté de la fonction procréatrice. Le PN utilise la sexualité dans un cadre manipulatoire qui traduit sa véritable vision de l’autre : un simple moyen de le satisfaire. Explications.

lire plus

L’AMOUR CONDITIONNEL DU PN : La négociation de l’affection

“Je t’aimerais plus si tu faisais ceci ou cela pour moi”. “Si tu m’aidais à réaliser mes objectifs, nous serions heureux”. Les relations faites de “si” constituent ce que l’on appelle l’amour conditionnel. Principe de base du mode d’interaction d’un pervers narcissique avec autrui, cela s’apparente au chantage affectif, avec toutefois quelques nuances. Explications.

lire plus

LA JALOUSIE DU PERVERS NARCISSIQUE

La jalousie est une arme de destruction massive. C’est un outil d’emprise et de destruction, que le pervers n’hésite pas à exprimer pour éteindre sa victime et la manipuler. Un cocktail d’attaques, de violence et de destruction.

lire plus
error: Alert: Contenu protégé!!