L’arnaque sentimentale est un phénomène redoutable et en pleine expansion aujourd’hui. Des réseaux d’escrocs sentimentaux, avançant masqués derrière de faux profils, sévissent sur les sites de rencontres et causent d’énormes ravages sur des personnes fragilisées. Ces ravages sont similaires à ceux causés par tout manipulateur pervers : ruine financière, sentiment d’anéantissement personnel, dégoût de soi, idées suicidaires… Gros plan sur ce type de prédateur affectif et sur le mode de manipulation qu’il emploie.

Arnaque sentimentale, perversion narcissique : quelles différences ?

Il ne fait aucun doute que les résultats d’une arnaque sentimentale fassent penser, dans leurs effets, à ceux causés par une relation avec un authentique pervers narcissique. Pourtant, rien ne prouve que les individus s’adonnant à ces arnaques sur internet ne soient atteints de ce trouble de la personnalité qu’est la perversion narcissique. Rappelons qu’un pervers narcissique s’attaque à une proie qu’il a besoin de détruire pour se revaloriser lui-même sur le plan narcissique. Rien n’indique qu’un tel trouble est présent chez les auteurs de fraudes qui ne cherchent qu’à extorquer les coordonnées bancaires ou les mots de passe de leurs victimes via un site de rencontre ou un faux profil. Pourtant, il s’agit bien aussi de manipulations affectives graves, dont les modes opératoires ressemblent à s’y méprendre, à ceux des manipulateurs pervers.

L’entrée dans la relation

Pervers narcissiques, ou escrocs affectifs, ces 2 types de profils repèrent chacun leur proie en fonction d’un point faible. Mais là où le prédateur narcissique repère les faiblesses du caractère, l’escroc affectif, lui, ne piste que le besoin affectif au départ.       Les spécialistes parlent de profils « situationnels » chez leurs victimes, soit de personnes souffrant à un moment précis, d’un manque d’amour– souvent occasionné par une perte comme le deuil ou le divorce- qui les met dans une forte demande. Ce qui explique que tout le monde puisse être potentiellement victime d’une arnaque sentimentale, mais pas d’un pervers narcissique.
Pour l’escroc affectif, seuls les signes du manque importent donc chez une victime. S’il ne les détecte pas, il passe immédiatement à une autre. Contrairement à un PN, il n’analyse pas la personnalité, car il est pressé et cherche à maximiser ses chances de gain. Il doit d’ailleurs entretenir simultanément plusieurs relations. Manipulateur moins brillant que le PN, il est plus opportuniste, mais parfois aussi instinctif et très dangereux.

La séduction  

Tous les prédateurs affectifs misent sur une séduction massive au départ pour installer leur emprise. Il ne faut pas croire que l’arnaque sentimentale serait moins patiente dans son approche que celle du pervers narcissique. Elle est largement aussi habile, misant sur une attention de tous les instants avec des bombardements de SMS affectueux, qui grisent leur destinataire au point de créer l’accoutumance. Comme pour le PN qui se joue de sa victime en la comblant d’attention au départ, l’amour est pour l’escroc affectif un véritable terrain de jeu.
Tous les manipulateurs tendent pour cela à devancer ce que les femmes désirent : la durée, l’engagement. Contrairement à ce que l’on pense, il faut souvent de longs mois, voire plusieurs années pour monter une arnaque sentimentale solide. Tout comme une emprise perverse, qui compte souvent dans ses facteurs de succès des promesses d’avenir, de mariage et d’enfants.

L’arnaque sentimentale est un phénomène redoutable et en pleine expansion aujourd’hui. Des réseaux d’escrocs sentimentaux, avançant masqués derrière de faux profils, sévissent sur les sites de rencontres et causent d’énormes ravages sur des personnes fragilisées. Ces ravages sont similaires à ceux causés par tout manipulateur pervers : ruine financière, sentiment d’anéantissement personnel, dégoût de soi, idées suicidaires… Gros plan sur ce type de prédateur affectif et sur le mode de manipulation qu’il emploie.

La dépendance affective     

C’est le moyen par lequel tout manipulateur affectif entretient son emprise. Le pervers narcissique se sert des failles narcissiques de l’autre qu’il connait bien, soit de ses souffrances. L’escroc affectif lui, sait jouer sur le manque. Dans les 2 cas de figure, on note cependant le même phénomène d’addiction chez les victimes. Chez celles des pervers narcissiques, qui ne peuvent plus vivre sans leur bourreau, comme celles des victimes d’une arnaque affective. Car ces dernières, même lorsqu’elles soupçonnent qu’elles ont affaire à des escrocs, continuent de leur envoyer de l’argent ou d’aller les attendre à l’aéroport.

À ce propos, on peut noter une autre similitude dans ces relations basées sur la dépendance affective. Si le même manque narcissique anime souvent un PN et sa victime, il semble aussi qu’un manque alimente la relation d’un escroc affectif avec la sienne. Elle, poursuit son mirage d’amour fabriqué de toutes pièces, quand lui poursuit, à travers elle, une soif inextinguible de pouvoir et de gain

arnaque-sentimentale

Alors arnaqueur sentimental ou vrai pervers narcissique ?

On voit que ces 2 types de prédateurs diffèrent dans leur manière de manipuler leurs victimes, mais on ne peut, au demeurant, qu’être troublé par la ressemblance de leurs attitudes.

La frontière est mince, car tous tout escroc affectif n’est pas systématiquement pervers narcissique, mais tout pervers narcissiques peut aisément muter en arnaqueur affectif (voir notre article : le pervers narcissique et l’argent). De plus, il existe aussi des pervers narcissiques présents sur les sites de rencontres
Sans tomber dans l’amalgame, les similitudes repérées au niveau des effets de leurs agissements poussent encore à confondre ces 2 types de manipulateurs. Toutes leurs victimes subissent, en effet, à un certain stade de la relation, des sévices semblables : extorsion, tromperie, chantage, menaces de mort, harcèlement…

Si l’on veut mieux discerner le pervers narcissique de l’arnaqueur sentimental, il faut noter certainement que le pervers vise l’intégrité psychique de sa victime de façon inconsciente, quand l’arnaqueur ne vise que ses moyens financiers, et ce, tout à fait consciemment. Il agit de façon plus hasardeuse que le pervers narcissique, et peut sembler moins dangereux, mais ne l’est pas. Car on le constate dans leurs effets : les prédateurs affectifs vampirisent tous des ressources vitales pour leurs victimes, que ce soit leur psychisme ou leurs moyens de vivre. Au final, le résultat est le même. Les sentiments de la victime d’une arnaque sentimentale qui réalise avoir été trompée en témoignent. Sa self-estime est totalement détruite, et la honte d’avoir été jouée est si forte, qu’elle préfère souvent plutôt songer au suicide, que de porter plainte.

arnaque-sentimentale

Les manipulations affectives sont fréquentes aujourd’hui, dans notre société narcissique où règne de grandes solitudes. Elles nous interpellent quant à leur dangerosité et nous invitent à nous montrer vigilants. Car tous les abus de confiance, qui pullulent sous forme de faux mails, arnaques à la webcam, ou autre contact frauduleux sur le web en appellent à notre vulnérabilité à un moment ou à un autre de notre vie. Les victimes de pervers narcissiques sont donc loin d’être les seules candidates à l’escroquerie amoureuse. Une dépression latente, un deuil ou une solitude trop longtemps subie, peuvent aussi causer notre perte, faute de pouvoir l’exprimer au bon moment et avec la bonne personne. Pourtant, les services des professionnels de l’écoute sont là pour entendre ces souffrances, et nous éviter de nous fourvoyer dans le piège d’une illusion.

Mieux vaut ne jamais compter sur l’empathie ou sur une quelconque conscience des conséquences de ses actes chez un prédateur affectif. Un pervers narcissique en est psychologiquement dénué, quand un escroc affectif considère l’agression et la manipulation comme normales, légitimes selon lui au vu de sa réalité économique. Non obligatoirement structuré psychologiquement au départ comme un réel manipulateur pervers, il en possède en revanche, de très nombreuses ficelles.

Pascal Couderc est psychanalyste et psychologue clinicien, à Paris et Montpellier. Il pratique aussi les échanges sur Skype ou par téléconsultation pour ceux qui, en manque d’écoute, ne peuvent se déplacer.

 

 

error: Contenu protégé !!
at massa sem, risus. ut Phasellus libero vel, mattis elit. justo velit,