Mon divorce mon combat

Mon divorce, mon combat

Divorcer d’un manipulateur est un long chemin surtout quand on a des enfants. Car nous ne pouvons ni appliquer le no contact ni fuir à cause de la procédure de divorce et du droit de garde à chacun.

Mon combat fut ce divorce interminable. Entre la séparation et le divorce prononcer il s est écoulé 5 ans.

Des mensonges et des lettres contre moi adressés aux juges dans son seul but obtenir la garde de nos filles afin de me faire encore un peu plus de mal. Alors qu’il s’occupait très rarement de nos filles.

Petit à petit sa famille et ses amis passaient avant nous 3. J’ai demandé le divorce il y 10 ans.

Mon 1er déclic fut cette baffe il n’a eu aucun remord ni regret.

Le 2eme déclic à été aussi sa violence verbale, cette façon de dire les choses en criant afin de me faire culpabiliser car il connaissait mes maux et en jouait jusqu’à en me faire pleurer. Son insensibilité à mes pleurs m’à fait réagir aussi. Il avait ce don de casser l’ambiance dans des soirées ou repas avec les amis ou la famille. Et pourtant tout le monde l’aimait bien. Il était serviable rendait service. Il était gentil en entendant les dire de mes amies, sauf avec sa femme et ses enfants.

Mon 3 ème déclic à été mon mal être. Je déprimais, je me suis mise à consommer de l’alcool de + en +.

Ma question était pourquoi ??
J’ai pris la sage décision de me faire soigner. Pendant mon hospitalisation il a été absent ne répondait pas à mes message et parfois m’envoyait des méchancetés, des insultes. J’avais l’impression de devenir folle. Je parlais à un mur depuis trop longtemps.

Je me demandais qui était cette homme ?? Ce n était plus le même. J’ai donc programmé mon hospitalisation et emmené mes filles dans ma famille à la campagne au calme où elles étaient en sécurité.

Retour à la maison j’avais changé mais pas lui.

J’avais l’esprit tranquille.

Si je pense blanc il ne me fera plus jamais penser noir.

Toujours pas de dialogue possible il continuait à hurler. Quand je lui ai dit que c’était fini il a changé les verrous. Je me suis retrouvée chez ma mère avec mes enfants. J’ai frappé à toutes les portes pour demander de l’aide. Situation humiliante pour moi je devais repartir à zéro.

Ce divorce m à coûté 4000 euro car il a fait appel.

J’ai suivie une thérapie et très à l’écoute de mes enfants. Il a essayé de se poser en victime retournait les situations afin de me faire passer pour la méchante.
J’ai obtenu la garde de mes filles et trouvé un appartement difficilement.
Et je me suis contenté de la pension alimentaire à 90 euros par enfant. Et j’ai  renoncé à l’argent de l’appartement qu’il me devait. Car finalement l’argent c’est tout ce qui comptait pour lui.

Depuis cette décision il m’a foutu la paix.

Il s’est éloigné de nos enfants petit à petit. Maintenant elles sont majeures et avec le temps elles ont pu voir que moi leur maman a été toujours présentes pour elles et ont eu conscience de l’amour que je leur apportait.

Alors si moi, j’y suis arrivé. Vous aussi vous réussirez avec de la patience du courage et de l’écoute.

Un conseil avant de dire à un manipulateur que vous voulez divorcer gardez toutes les preuves possible que vous avez contre lui.

Articles recommandés

RÉSILIENCE APRÈS UN PN : 4 clés pour la favoriser

RÉSILIENCE APRÈS UN PN : 4 clés pour la favoriser

Les anciennes victimes de pervers narcissiques savent combien la reconstruction est longue après une relation toxique. La libération des nombreux traumatismes dus aux différents abus se matérialise par le concept de résilience. Ce processus tant recherché peut être enclenché par des actions à mettre en place dès que possible. Découvrez 4 clés facilitatrices.

lire plus

DÉPENDANT AFFECTIF : 5 PRINCIPES POUR SE LIBÉRER DE L’EMPRISE

Le dépendant affectif se montre sous son meilleur jour pour se faire aimer, tout comme le pervers narcissique. Mais une fois la relation établie, le premier se soumet tandis que le second domine et écrase. Seule solution pour sortir de cette emprise malsaine : apprendre à s’aimer soi-même grâce à des principes simples et efficaces.

lire plus

JULIETTE

“Mon voyage a commencé en 2011, lorsque j’ai rencontré le père de mes enfants. Les premières années ont été stables et heureuses, avec la naissance de notre fille en 2015 et l’achat d’un appartement. Cependant, notre déménagement en Suisse en 2017 a marqué un tournant, où j’ai commencé à remarquer un changement dramatique dans son comportement. Devenu distant et préoccupé, il m’a peu à peu isolée, transformant notre vie en une cohabitation forcée. L’annonce de notre deuxième enfant n’a fait qu’aggraver la situation, avec son absence émotionnelle et physique grandissante. Face à la trahison, l’isolement, et les défis professionnels, j’ai dû trouver la force de naviguer seule à travers cette période tumultueuse, tout en protégeant mes enfants et en gérant les difficultés liées à notre séparation.”

lire plus
error: Alert: Contenu protégé!!