Mélanie

Témoignages

Témoignage de Mélanie

Bonjour Pascal,
Un jour de spleen je me retrouve une nouvelle fois sur votre site à potasser encore et toujours la question de la perversion narcissique.J’ai vécu une relation suivie de 2,5 ans avec une personne manipulatrice perverse narcissique dont j’ai réussi à me séparer avec grande difficulté début 2021.

Séparée depuis un peu plus d’un an, je pense encore à cette personne tous les jours et j’éprouve encore le besoin de lire et d’écouter tours sortes d’articles et de témoignages sur ce thème.

Bien que je souffre beaucoup moins désormais (j’avais fait un pré-deuil pendant la relation), je suis dans l’incapacité de nouer de nouveaux liens affectifs.
La particularité de mon histoire est que cette personne qui m’a détruite est une femme. On en parle très peu des femmes PN, je trouve. Alors qu’il y a beaucoup à dire !

Le pire est que je lui voue toujours un amour et une idéalisation sans limite. A la hauteur de l’enfer qu’elle m’a fait vivre et de la frustration qu’elle m’a infligée. Une véritable addiction ! ça dépasse l’entendement…qui renforce encore mon sentiment d’infériorité.

Je peux vous dire que les femmes PN sont particulièrement rusées, séductrices, manipulatrices, un attrait immense pour l’argent et les choses matérielles, reines de la victimisation et de la manipulation. Conflits et crises à répétition, intimidation, chaud/froid, silence radio, vous connaissez la chanson, moi-aussi.
J’ai fait une psychothérapie avec un spécialiste de la question, le poison s’écoule peu à peu mais il y a des phases de régression comme en ce moment.

Le doute reste présent, un sentiment immense de gâchis, d’histoire d’amour qui aurait pu être heureuse (alors qu’en fait pas du tout, d’ailleurs l’amour n’était pas partagé), de rêves volés…

Mais je vais m’en sortir, j’ai déjà parcouru beaucoup de chemin, hors de question d’y retourner ou de la laisser revenir dans ma vie.
Par contre il faudrait que j’arrive a la faire descendre de son piédestal démoniaque, ça m’aiderait.

J’éprouve déjà la satisfaction qu’elle n’ait plus accès à rien de ma part, ni à mon affection ni à ma carte bancaire.

Voilà pour mon témoignage

Cela m’a fait du bien de poser les mots sur le « papier ».
Merci pour ce que vous faites pour aider les « victimes » de PN.
C’est grâce à des gens comme vous qu’on s’en sort
On n’y laisse des plumes mais pas sa vie
Mélanie

Vous avez besoin d'aide ?

Venez échanger avec nos psychogues spécialisés

  • Réponse rapide assurée
  • Rendez-vous en visio en quelques jours maximum
  • Partout dans le monde et en France pour les francophones
  • Equipe de psychologues spécialisés diplômés (ADELI)