Les 5 étapes de la libération de l’emprise

S'en Sortir - Gérer la Rupture

L’emprise est une prison invisible. Une prison dont les murs sont difficiles à repérer tant la manipulation du pervers narcissique est forte. S’en libérer est pourtant vital. C’est une étape vers la libération de soi, et une reconstruction certaine. Un acte courageux, dont les étapes sont parfois houleuses mais dont il est urgent de se saisir.

L’emprise, qu’est-ce que c’est ?

Le pervers narcissique a une structure de personnalité  pathologique et toxique. Son fonctionnement lui est propre et complexe à saisir au premier abord.

En effet, le pervers manipulateur est structurellement vide. Vide d’intériorité, vide de sentiments. Sa faille narcissique est immense et sans fond. Il ne peut pas guérir.

En réalité, le manipulateur fonctionne sur un mode bien spécifique et difficile à saisir. En raison de son vide intérieur béant, il tente de chercher à l’extérieur de lui, ce qu’il n’a pas en lui. Des sentiments, des émotions, de la gentillesse ou encore de l’empathie, qui sont nombreux chez ses victimes.

Pour ce faire, il met en place de nombreuses stratégies.

La manipulation, mais aussi l’emprise et la violence psychologique. Ces stratégies du pervers narcissique lui permettent d’instrumentaliser et d’assouvir sa victime, afin d’obtenir ce qu’il désire, quelles qu’en soient les conséquences dévastatrices pour cette dernière.

Le pervers narcissique n’agit que par intérêt, et n’hésite pas à user des moyens les plus violents et destructeurs afin de parvenir à ses fins. Violences psychologiques, gaslighting et menaces : le pervers narcissique est sans morale.

Il n’a qu’un seul but. Le contrôle et la destruction de sa victime, dont il peut alors user comme bon lui semble.

Les 5 étapes de la libération de l’emprise

Le tourbillon émotionnel et dévastateur dans lequel la victime est prise au piège est alors immense. Comment s’en libérer et briser les chaînes de l’emprise, pour enfin, retrouver sa liberté ?

1 – La prise de conscience

Prendre conscience est une des étapes les plus délicates mais cruciale, afin de se libérer d’une relation toxique.

En effet, bien souvent, les émotions sont décuplées lors d’une relation avec un pervers manipulateur. La victime est une personne aimante, loyale, empathique et dévouée, et le pervers narcissique le sait. Il en joue froidement et sans morale.

Le lien affectif est alors constamment sollicité, renforçant son empreinte dans l’esprit et le cœur de la victime. Elle est tiraillée entre ces deux pôles qui la constituent, et qui se déchirent.

L’incompréhension est immense. Est-ce de ma faute ? Suis-je coupable ? Comment quelqu’un que j’aimais et que je croyais aimer, peut-il me faire autant souffrir ? Suis-je le problème ?

La prise de conscience est parfois soudaine, parfois plus lente. Elle est le résultat de l’esprit qui, face à une situation désagréable et douloureuse, tente de trouver une solution.

Si la douleur de la manipulation quotidienne du pervers narcissique est immense, les sentiments de culpabilité et de honte le sont tout autant.

Celui d’avoir été blessé(e) et trompé(e), trahi(e) parfois même sans n’avoir rien vu venir. Des sentiments légitimes, moteurs de la sortie de l’emprise. 

Prendre conscience permet alors d’aller de l’avant, de trouver ses appuis et de se libérer de l’emprise psychologique et du chaos du pervers narcissique.

“Une prise de conscience, c’est bon pour casser les chaînes du passé.” – Steve Lambert

2 – Demander de l’aide

Le pervers narcissique, dans son optique de manipulation et d’emprise, isole ses victimes dès que possible, très tôt dans la relation.

En effet, sans appui ou avis extérieur, les victimes sont alors livrées à elles-mêmes. Elles sont donc plus vulnérables, en proie à une manipulation plus sévère et plus sournoise de la part du pervers manipulateur, sans pitié ni morale.

Demander de l’aide est donc essentiel afin de se libérer des chaînes de l’emprise. Trouver l’aide et le soutien nécessaire, auprès de sa famille ou de thérapeutes compétents.

Mais aussi retrouver des barrières et des limites saines, un retour à la réalité essentiel après l’isolement et les violences psychiques générées par le pervers manipulateur et toxique.

Ces appuis extérieurs sont essentiels à la reconstruction. Ils permettent de trouver le soutien et l’équilibre nécessaire, même temporairement, et de se défaire de l’emprise du pervers narcissique.

3 – Se préparer

Quitter un pervers narcissique et se défaire de son emprise est un processus. C’est un processus parfois rapide, parfois plus long, qui demande une attention particulière.

Le pervers narcissique est un expert en matière de manipulation. Aussi, il est important de se préparer à toute éventualité. Connaître ses techniques de manipulation, tout comme ses intentions permet de prendre une longueur d’avance sur son emprise.

En réalité, comprendre la perversion permet également de mettre des mots. De mettre des mots sur les douleurs que le pervers narcissique fait naître chez vous, et d’en comprendre l’origine.

Mais aussi de se libérer de tout sentiment qui pourrait y être attaché, comme la culpabilité ou la honte. Les reconnaître et accepter ses émotions et ses ressentis, même sans pouvoir les nommer, permet de se préparer en mieux avec toutes les armes en sa possession.

Ces sentiments sont légitimes, conséquences directes de l’emprise exercée par le pervers narcissique. Aussi, il est crucial d’apprendre à les recueillir, à les accepter, et à les transcender.

Enfin, il est important de faire le point sur sa situation économique, financière, familiale ou même émotionnelle. C’est une étape cruciale pour votre préparation, et votre libération progressive de l’emprise.

4 – Se protéger

Le pervers narcissique est dépendant de vous pour survivre. En effet, le pervers manipulateur est un individu malade, dont la pathologie est extrêmement complexe, comme nous l’avons dit précédemment.

Par sa manipulation et son emprise, il tente par tous les moyens de se nourrir de vous. De vous mais aussi de votre énergie et de vos qualités, comme la gentillesse, l’empathie et l’honnêteté, qui sont nombreuses.

Aussi, lorsque vous tenterez de vous défaire de ces liens affectifs toxiques, le pervers narcissique redoublera d’effort. Vous êtes une source de nourriture narcissique considérable, qu’il ne laissera pas s’échapper aussi facilement.

Il est alors important d’apprendre à vous protéger de lui, dans un premier temps. De ses attaques, de ses agressions, de ses critiques, de ses moqueries ou même de ses mensonges.

Puis d’apprendre à vous protéger vous-même. D’apprendre à protéger votre intégrité, vos limites, vos désirs et vos besoins, qui sont essentiels.

Les pervers narcissiques n’ont aucune limite, aucune morale, aucune empathie. Ils seront prêts à tout pour se nourrir de vous, et vous détruire.

5 – Se reconstruire

Enfin, vous reconstruire est l’unique moyen de vous défaire de l’emprise du pervers narcissique.

De vous reconstruire personnellement. De vous protéger dans un premier temps, puis de construire des projets, de redéfinir vos envies, vos désirs.

Mais aussi de vous reconstruire émotionnellement. En effet, une relation toxique à un pervers narcissique laisse de nombreuses séquelles et blessures émotionnelles dont il est important de prendre soin au plus vite.

Prendre le temps de se reconstruire est non seulement libérateur, mais c’est aussi le meilleur bouclier contre les relations toxiques.

L’aide d’un thérapeute, psychologue ou psychanalyste expert en perversion narcissique est essentiel. L’alliance thérapeutique vous permettra de trouver l’appui, le courage et le soutien nécessaire vers la sortie de l’emprise.

“Connaître le passé est une manière de s’en libérer.” – Raymond Aron (Dimensions de la conscience historique)

Vous avez besoin d'aide ?

Venez échanger avec nos psychogues spécialisés

  • Réponse rapide assurée
  • Rendez-vous en visio en quelques jours maximum
  • Partout dans le monde et en France pour les francophones
  • Equipe de psychologues spécialisés diplômés (ADELI)