Quand partir ?

Évidemment, le plus tôt sera le mieux ! Certes, en la matière ce n’est pas si facile.

Pourquoi ? Laissons le psychanalyste Racamier y répondre : « Il n’y a rien à attendre de la fréquentation d’un pervers narcissique, on peut seulement espérer s’en sortir indemne ». Rappelez-vous : il ne changera pas et… encore moins pour vous.

Malheureusement, c’est souvent une fois au fond du gouffre que l’on démasque le personnage du pervers narcissique. Mais, il ne sera jamais trop tard pour vous extirper de ses griffes. Ne vous sentez pas condamnée, vous avez EN VOUS les clefs de vos chaînes.

Ce site internet a, entre autres objectifs, celui de vous aider à repérer les signaux d’alarme dans le cas où vous auriez affaire à un pervers narcissique. Nous vous recommandons d’être attentive et suffisamment lucide pour déceler les moindres critères de son profil.

Sitôt que vous soupçonnez votre compagnon d’agir en pervers narcissique, n’attendez pas et sortez de la relation. Si, malgré les informations que vous avez pu récolter, des doutes persistent, prenez l’initiative de consulter un thérapeute spécialisé  pour les dissiper et agir vite le cas échéant.

« C’est l’homme de ma vie ! » : si vous vous êtes, ne serait-ce qu’une seule fois, dit cette phrase dans votre tête, méfiez-vous.

Vous croyez avoir rencontré le prince charmant. Premièrement, souvenez-vous qu’il n’existe que dans les contes ! Secondement, c’est à ce moment-là que vous devez vous poser des questions, et les bonnes. Cet homme est-il si parfait que vous le pensez ? Je vous invite à nuancer votre point de vue en cherchant ce qui ne va pas chez lui.Bien sûr, il est difficile, lorsque l’on est amoureuse (x) de prendre en considération les défauts de l’autre, on les minore plutôt.Le propre de l’état amoureux est justement d’être attiré par l’autre idéalisé, et non l’autre réel, tel qu’il est. Mais, toutes mes patientes, je dis bien toutes, avaient déjà rencontré des signes discordants, tout n’était pas si parfait…

Pour le dire autrement, même si cela ne vous plait pas, prenez en compte ces éléments qui ne “collent pas” dans le tableau, souvent, la vérité de l’autre s’y exprime.

  • Vous viviez jusqu’alors une belle histoire d’amour, celle dont vous aviez toujours rêvée. Dernièrement, celle-ci prend une mauvaise tournure : vous le trouvez un peu changé. Et vous aussi d’ailleurs : vous ne vous sentez plus aussi heureuse et épanouie qu’au début de la relation.
  • Vous avez perdu votre énergie, votre partenaire n’est pas comme d’habitude, vous le trouvez injustement désagréable voire méchant envers vous. Vous n’êtes plus sa petite princesse mais plutôt la petite Cendrillon oubliée. Avant de trouver cela normal et de vous en sentir coupable, tant il vous aura manipulée, dites-vous que vous êtes peut-être en couple avec un pervers narcissique.

Si vous êtes bel et bien au bras d’un pervers narcissique et que cela vous a coûté un certain temps avant de vous en rendre compte, sollicitez l’aide de votre entourage avant qu’il ne le raye de votre vie.

Après qu’il a coupé sa victime de ses proches, il sera beaucoup plus difficile de s’en défaire. Alors, si vous avez l’impression qu’il vous éloigne peu à peu de votre environnement social, c’est peut-être aussi là le moment de fuir.

Enfin, si votre compagnon est devenu insultant voire violent, ne vous posez plus de question et sauvez-vous de cet enfer que vous vivez depuis trop longtemps. Mais, ce n’est pas si simple. Là où il est très habile, c’est dans sa manière de vous retenir. En alternant entre « coups » et « caresses », il réussit toujours à vous convaincre de rester auprès de lui.

C’est au moment où vous auriez envie de le quitter, car la situation vous est insupportable, qu’il redevient doux comme un agneau et montre patte blanche. Finalement, vous restez.

Ne croyez pas ses excuses : si, il recommencera ! N’attendez pas un drame pour agir et décidez de partir !

 

 

 

 

 

 

Partagez Partager sur FacebookPartager sur GooglePlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedinPartager sur Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *