Faire Face à un Pervers Narcissique

Vous êtes confronté(e) à une relation toxique, vous faîtes face à un pervers narcissique ?

Pascal Couderc, psychologue, psychanalyste, spécialiste des relations toxiques, auteur de “La manipulation affective dans le couple, faire face à un pervers narcissique” consulte désormais sur Skype.

Vous ne trouvez pas de thérapeute spécialisé dans les relations toxiques dans votre région ou votre pays, contactez Pascal Couderc ici 

N’hésitez pas, des solutions existent !!!

Partagez Partager sur FacebookPartager sur LinkedinPartager sur GooglePlusPartager sur TwitterPartager sur Pinterest

16 Responses to Faire Face à un Pervers Narcissique

  1. Chantal dit :

    Bonjour,
    Merci pour nous offrir une opportunité de s’exprimer et d’échanger sur ce sujet. J’ai lu les témoignages et réponses. Je vous cite….. “font preuve d’une très grande violence dans le silence, dans le reproche silencieux que l’on ne peut que difficilement leur reprocher : “mais, je n’ai rien dit”, “tu es parano”, sont des réponses d’une grande perversion !” …..ma blessure est grande ouverte et ces phrases sont celles de ma mère envers moi. Je n’ai pas lu de témoignage concernant une fille qui a une mère PN. Tout au long de ma vie d’adulte j’ai fait appel à des psychanalistes, psychologues……et c’est seulement depuis 3 ans que j’ai découvert le concept de PN….et c’est aujourd’hui sur votre site que je découvre qu’il y a des structures pour aider (je pense à mes frères et soeur). Depuis 3 ans au travers de stages de développement personnel et de développement spirituel…j’ai réconforté mon enfant intérieur et je me suis mise à l’aimer. J’ai encore pas plus tard qu’hier tomber dans la “manipulation-mise au tapis” de ma mère mais cette fois -ci je ne suis pas tomber dans une anxiété profonde……. ….J’ai petit à petit décortiqué des mécanismes pour m’en protéger. Je décortique la peur de me tromper en ce moment…..Dès l’âge de 18 ans mon instinct à été de fuir : ce que j’ai fait pendant 35 ans… puis la culpabilité et toutes les blessures étaient intactes….j’ai 1 jour décidé de vivre ma vie…..j’ai 60 ans, je vis seule, sans enfant et coupée de mes frères et soeur, de mes neveux, de mon père, j’ai confiance maintenant de m’en sortir, depuis que je viens de découvrir ce site.
    Cordialement,

  2. Bonjour, en 2012 j’ai perdu mon mari agé de 51 an d’une mort subite j’ai quatre filles, en 2015 j’ai connu un homme qui n’est autre que le pére de l’ami de ma fille nous avons sympathisé et en 2016 le mariage, trés vite je me suis apperçu de certains symptomes à son égard, car avec le recul cela me semble plus évident chaque jour, il se laisse bercé par mon autonomie entretenir l’appartement gérer les papiers, d’ailleurs il évite de dépenser c’est moi qui assure toutes les sorties et certaines courses ne se préocupe pas du tout de moi de mon bien etre de ma santé, mais par contre il faut toujours l’écouter se plaindre de tout et de rien, aujourd’hui et grace à quelques émissions je me rend compte que j’ai été enrolé par cet homme, pour moi ce n’est une femme qui lui faudrait mais une mére, d’ailleurs je ne vois plus mes filles depuis cette union je suis si seule et besoin de parler de mon histoire et d’obtenir les clés afin de prendre la décision de partir, merci de votre écoute et compréhension Nadine Existe t-il une association sur le mans qui pourrait m’aider

  3. Natacha Tiberghien dit :

    Bonsoir,

    Je suis en cours de divorce avec mon ex mari, un pervers narcissique, qui utilise, instrumentalise ses propres enfants contre moi, leur mère. Mon ainé qui a 11 ans et demi est complètement sous l’emprise de son père. Je cherchais un intitulé pour décrire le comportement de mon ainé envers moi. Je l’ai trouvé lorsque j’ai lu l’article de Pascal Couderc sur le syndrome d’aliénation parentale. J’ai eu l’impression que ce descriptif avait été fait pour lui.
    Je ne sais plus comment faire pour que les moments avec mes enfants se passent bien.
    Je les vois si peu…… Un week end tous les 15 jours et une semaine à chaque vacances scolaires et oui c’est évidement le père qui a la garde.
    Et quand on se voit on en arrive à se déchirer et se disputer tout le temps.
    J’aimerai savoir comment se comporter, réagir face à un enfant complètement sous l’emprise de son père.
    Il en arrive à être violent verbalement (et pas qu’un peu) l’été dernier il y a eu des violences physiques.
    Je suis désemparée je ne sais plus du tout comment faire . plus je veux arranger les choses et plus ça se retourne contre moi.
    Mon cadet commence à devenir pareil que son frère et je me trouve impuissante pour inverser la tendance.
    Je vois une psychologue pour essayer de comprendre et d’accepter tout ça, mais lorsque je lui parle de manipulation du père elle me renvoit sur un autre sujet.
    J’ai l’impression de ne pas être entendue, que personne ne peut m’aider.
    Et plus le temps passe et plus je sens mes enfants m’échapper.
    COMMENT FAIRE ?

  4. dominique le pagne dit :

    J’ai vécu, et sort à peine de, une relation de 15 mois avec un PN… Je réalise seulement depuis quoi, 4 mois qu’il avait vraiment ce “trouble de la personnalité”… j’y avais deja songé parfois mais me voilais la face je crois… Ce fu essentiellement une relation à distance (pas à cause de la distance geographique car 300 km ce n’est rien, mais je crois parce qu’il sait que j’ai de nombreux amis hommes ou femmes, dont il n’aurait pu me couper… de plus nous avons de tres nombreux amis communs a travers toute la France, faisant partie d’un même “milieu” culturel)… Je le “connaissais” (croyais) depuis 23 ans alors c’est peu de dire que j’étais totalement en confiance ! Lorsqu’on se croisait durant ces années j’avais un compagnon et lui une compagne et donc voilà aucun plan sur la comète (de ma part en tout cas)… Je pensais aller bien quand je lai pour de bon “rencontré”, je me trompais sans doute, lui en tout cas a su voir la faille et s’y engouffrer… C’est (helas) tres classique même si je pensais que c’etait rare et merveilleux : il s’est montré ADORABLE, genereux, sensuel, affectueux, m’a tres rapidement dit “je t’aime” etc etc… les petits cadeaux tout ca.. puis tres vite j’ai eu droit alternativement a froideur totale ou crises de rage incomprehensibles !!!! Comme (comme tous les autres apparemment) il se faisait passer pour quelqu’un qui allait mal (suite a une rupture) j’ai été ULTRA compréhensive… bien trop bien trop… mais c’était trop tard si vite ! je n’ai posé aucune limite et tout accepté… bref.. ce serait trop long a raconter mais j’ai fini par : ne plus écrire, ne presque plus lire, pleurer sans cesse, attendre, attendre, attendre…. subir des humiliations verbales… perdre de l’argent, du poids, de l’estime de moi-même ah ça… et etre BAFOUEE uen derniere fois debut octobre… helas je pense toujours a lui et ne sais plus quoi faire (fauchee pour la psychanalyse et/ou l’hypnose…) amitiés a toutes celles et ceux qui ont vecu cet ENFER !!!

  5. Dailly dit :

    Bonjour, je me sens démunie. Mon fils de 21 ans est avec une pervers narcissique. Elle le culpabilise de tout, ils vivent enfermés chez eux, j’arrive à avoir des nouvelles mais dès qu’il vient trop souvent et qu’il a le désir de la quitter, elle sait le reprendre dans ses griffes. Elle obtient tout de lui, lui fait des chantages au suicide, l’engueule constamment, puis elle lui promet de faire des efforts. Dois-je emmener mon fils voir un psychologue clinicien ? Dois-je déposer à la gendarmerie ? Quelles sont les lois qui nous protègent et comment les mettre en action ? Merci.

  6. julie dit :

    bonjour
    Je suis une jeune femme de 36 ans j’ai vécu pendant plus de 7 ans avec mon conjoint nous nous sommes séparés a plusieurs reprises mais je suis toujours revenue. Nous avons de nouveau prit chacun son appartement mais lui n’arrive pas du tout a se détaché de moi, ce week-end a été terrible il ma une nouvelle fois fait du mal verbalement et humilié depuis ce week end je lis tous les articles sur les PN je le reconnais dans ces articles dans vos témoignages mais pourtant j’arrive toujours a pardonner a avoir de la peine pour lui.
    Je souhaite arrêter cette relation qui ne m’apporte plus rien nous avons un fils en commun mais je ne sais pas comment sans lui faire du mal pourtant dieux sait a quel point il m’en a fait a moi du mal. Les disent que je suis un vrai bisounours une vraie gentille je suis juste une faible !
    enfin voila je sais pas pourquoi je laisse ce commentaire en fait je n’arrive plus a en parler a mes amies et je ne sais pas vraiment a qui en parler …………….

  7. daver chantal dit :

    je suis un peu frustrée de toujours lire la même chose sur les PN COMME SI TOUS ETAIENT IDENTIQUES faisant des réflexions désobligeantes des manifestations verbales agressives ou insultantes cette description me semble faussée ou du moins assez réductrice car il existe plusieurs ” expressions de leur agressivité, notamment la passivité, la négligence, le refus de répondre, le mensonge par omission, toute ces expressions qui n’apparaissent pas au prime abord quand on est confronté a genre d’attitude ” en négatif”
    Je pense que l’on oublie trop souvent de dénoncer et surtout de décrire cet aspect “en négatif” tel le négatif d’une photo il y a ce que l’on voit l’image et ce que l’on ne voit pas son négatif qui est caché
    il est encore plus difficile d’être confronté a de pervers narcissique qui fuient qui négligent qui mentent qui qui n’agissent que dans l’ombre détruisant la réputation discréditant par de fausses rumeurs
    Ces pervers narcissiques sont rarement décrits on ne parle pratiquement jamais de pervers PASSIFS AGRESSIFS pourtant ce sont eux qui sont le moins détectables les moins repérables leur passivité leur confère une aura de gentils qui est d’autant pire pour leurs victimes car s’il est facile de repérer un PN agressif verbalement il est pratiquement IMPOSSIBLE de REPERER celui qui AGIT EN SOURDINE et c’est bien en cela qu’il est encore plus dangereux il ne FAIT RIEN ! il abandonne femme enfants il laisse croire a chacun ce qu’il imagine et surtout fait en sorte que les autres s’imaginent eux même, de fausses choses par des déductions que le ” PN gentil-passif ” laisse supposer et ne vient jamais contredire, du moment que ces déductions sont à son avantage, surtout si elles décrédibilisent faussement sa victime il se contentera de laisser dire laisser faire passant ainsi pour un sain et une victime double ” victoire”
    le PN narcissique agressif a un atout mais le pervers narcissique passif en a deux il y ajoute sa sainteté la passivité qui socialement n’a pas la même connotation négative que l’agressivité
    alors que celui qui cri passe d’OFFICE pour le gros méchant celui qui fuit ses responsabilité MAIS A UNE ATTITUDE PASSIVE passe pour un saint aux yeux de tous ce qui est affligeant c’est que dans la plupart des descriptions ” des professionnels “pour ne pas dire toutes on ne fait pas mentions de l’agressivité passive des pervers narcissiques comme s’il n’y qu’une forme d’agressivité
    C’est dommageable car de nombreux pervers narcissique se cachent grâce à ce silence troublant des descriptifs que l’on trouve partout tant professionnels que des témoignages

  8. daver dit :

    IL PARAIT QUE 3% DE LA POPULATION SERAIT NARCISSIQUE
    sachant que l’on doit enlever les enfants il reste un nombre grave de mecs tyrans menteurs pathologiques et narcissique
    alors la question se pose, ne faudrait-il pas commencer par revoir la base le nid de ce qui permet à ces gens là d’exister, à savoir, notre culte ou soi disant “culture” du prince charmant du père éternel ou de dieu le
    père cette domination symbolisée et sacralisée par le viril seul capable de nous protéger , ce ” sauveur ” mystique, sorti tout à la fois de nos livres de contes de fées que des livres religieux cette mythique image d’un être supérieur MASCULIN sauveur et porteur
    cette OBLIGATION faite aux hommes d’être à la hauteur d’un être mythique engendre peur frustration et tout le cortège qui en découle peur de ne pas être à la hauteur , d’être jugé d’être rejeté être insignifiant ce qui semble le pire face au prince charmant !
    ainsi la question est comment se fait-il qu’il y en a autant de pervers narcissiques ? n’est-ce pas un problème de société qui rend l’être humain autant inhumain parce qu’on le veux indestructible on l’imagine en superman, zorro, et autres héros de BD de jeux vidéos où règne l’apogée du MAGIQUE et de la FEERIE ces contes qui ont remplacés les mythologies des religions mais qui en ont conservé les imageries et les symboles héroïques qui induisent un DENI de la réalité
    c’est notre société qui crée culturellement cette dominante perverse
    le/la pervers/e narcissique n’en n’est que le produit
    alors il nous faut nous rééduquer pour nous protéger de ces narcissiques
    déguisés en héros ou plutôt de ces HEROS qui envahissent notre INCULTURE et celles de nos enfants produisant reproduisant de faux êtres humains des robots héros sans âme que celle des héros de bandes dessinées qui n’ont pas ni familles et encore moins d’enfants ces faux hé ros qui sauvent les enfants d’autrui et les famille des autres mais qui négligent les leurs parce que ce sont des héros et que les héros ne s’embarrassent pas d’une famille cette image néfaste empoisonne l’esprit des enfants qui grandissent en ne se voyant que seul drapé dans un costume héroïque plus fort que tous quel est le petit enfant qui n’a pas peur ? quel est le petit enfant qui ne rêve pas de “pouvoirs extraordinaires ” pour se protéger ? quelle est la fille qui ne rêve pas du ^prince charmant son héros ?
    alors ne racontons plus a nos filles des contes à dormir debout et a nos garçons des fadaises héroïques comme si on vivait dans des livres de contes
    On ne vit pas dans des contes de fée pourtant on fait croire a nos enfants que si alors ils grandissent avec des illusions des mythes une réalité faussée comment demander ensuite a des ados de revoir leur copie alors que toute leur enfance a été bercé d’illusions et de faux ?
    Comment ensuite devenir adulte alors qu’on baigne dans un environnement dont l’essentiel est de nier par tous les moyens la réalité ?
    ainsi 3% de pervers narcissique me semble un chiffre faible qui ira en augmentant étant donné que tout est fait pour nier la réalité jeux vidéos visios conférences robotisation etc…..la réalité est niée au profit de l’illusion qui est l’essence du pervers narcissique son alimentation sa source
    Alors mesdames vos filles ne sont pas à l’abri de rencontrer un PN que ce soit dans leur vie de couple ou bien professionnelle il y en aura de plus en plus qui n’éprouveront aucun sentiment femme enfants parents
    a moins de les envoyer vivre en alaska là où il n’y a ni télévision ni internet ni héros ben ça existe un tel paradis ?

  9. vourch christelle dit :

    bonsoir

    après 26 ans de maltraitante psychologique, j’ai envie de vous raconter mon histoire
    j’ai aujourd’hui 46 ans 3 enfants que j’adore
    leur père pour faire court, est un malade…..
    depuis 27 mois maintenant je suis en instance de divorce ca se passe tres tres mal
    et pour cause!!
    monsieur a une entreprise de 20 salariés… énormément d’argent dans sa famille…. moi rien sauf l’amour et le soutien de toute ma famille ce qui est deja bien!!!
    26 ans de mensonges, douleurs, tromperies… toujours de ma faute bien entendu….
    3 ans sans me toucher…. bien entendu la question: mais qu’est je fait fait??
    rien bien sur….
    de mars 2015 a juillet 2015, où mon papa a été emporté par un cancer du poumon en a peine 4 mois, mr pas une seule fois m’a demandé comment j’allais…. ni les enfants bien entendu…..
    je tiens a vous préciser que je suis infirmière libérale , et que que physiquement et psychologiquement c’était vraiment tres difficile
    bref….
    la veille du décès de mon père, le 15 juillet 2015, il me dit: on e retrouve où demain aux vieilles charrues????……. euh… c’est une blague??
    “ah non pas du tout”….. dixit….
    je lui dit: si tu oses pointer ta personne la bas, je divorce!! je pense que ça l’aurais arrangé en fait! sauf que mon papa est mort le lendemain matin a 8H…. il a pas osé je pense….
    s’en est suivi un travail de sape… que je subissais en fait depuis 25 ans…. sauf que je le savais pas…..
    pour moi descente aux “enfers” d’être pas comprise..;
    “ouais t’es qu’une ouin ouin toujours a te plaindre”…. etc….
    entre temps j’avais un gros problème de peau, qu’aucun médecin parvenait a diagnostiquer , malgré 4 biopsies…..douloureuses!!
    et lui me disait: toute façon c’est dans ta tête t’es complètement folle….
    le problème avec ces gens là, c’est quels vous manipulent tellement , que vous finissez par les croire…. le debut de la descente aux enfers…..
    bref
    diagnostic lymphome…. waouhhhhh!!!! genial!!!
    jai demandé a mr de venir avec moi voir le médecin qui devait m’annoncer le diagnostic, ah ben non vous comprenez il reprenait soit disant le boulot ce jour la…. il était débordé….
    donc moi on m’annonce toute seule le diagnostic, comme une grande….
    je rentre…. rien. aucune réaction
    nous sommes le 22 aout 2016
    deja, avant lavait refusé qu’on parte en vacances ensemble tous les (, car il avait honte de moi…
    du coup je suis partie avec mes 2 ainés toute seule (mon dernier étant en stage); oh la la la mal m’en a pris!!!! mes (ex) beaux parents me sont tombes dessus!!! insultes a gogo…
    le 4 septembre 2016 a 17h mr me dit je te quitte c’est fini la veille de la rentrée de son fils ainé dans une école sup a Caen, et la veille de la rentrée du petit au pôle espoir a Rennes…. (11 ans)
    me restait plus que ma fille a la maison du jour au, lendemain!!!
    on est passés de 5, a 2 du jour au lendemain …..
    permettez moi de vous dire que c’est extrêmement difficile et douloureux….
    bref, j’emmène mon fils a Caen on lui avait donc trouvé un appart pas évident pout un jeune bachelier de se retrouver comme ca du jour au lendemain dans une ville inconnue
    mon mari m’avait quitté la veille je vous rappelle….
    et LA: oui oui vous pouvez mettre vos lunettes ou vos lentilles, approchez vous bien de votre écran, parce que TOUT ce que je vais vous racontez, c’est inimaginable….
    une de ses maitresses m’a écrit sur messenger ce fameux jour ou j’ai emmené mon fils a caen
    je connais votre mari depuis un an. rencontré sur un site de rencontre
    ilm’a trompé il est avec une certaine X
    il vous traitait de dragon et criait haut et fort que vous étiez en hôpital psy….. que vous n’aviez plus le droit d’approcher vos enfants….
    j’ai demande’ le divorce des le lendemain depuis il me harcèle!!!
    mais je ne lache pas!!!!!! c’est ma reconstruction
    et les enfants ne lui pardonnent pas……

  10. Gautier dit :

    J’ai été la proie d’un pervers narcissique et je n’était pas en couple avec lui. On parle souvent de la perversion narcissique dans le couple,mais il faut savoir que ces tyrans psychologiques oeuvrent aussi en dehors.J’ai été confronté a un PN de très haut de gamme l’été dernier et je viens de finir d’écrire l’histoire, que je vais je pense publier.

  11. Crombez dit :

    Boujour,
    Je viens de le découvrir après son départ brutal au bout de 20 ans. Je ne sais comment faire pour m’en sortir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.