Message sur le Forum
Faites vivre le forum

Sylvie

Tout d’abord merci pour votre site.

Je suis en plein divorce, mon PN, avec qui je vis depuis 16 ans, dont j’ai 2 enfants 14 et 6 ans, est violent, alcoolique et bien sur m’a souvent trompée.

J’ai déposé diverses plaintes contre lui, violence, non paiement de la pension, abus de bien sociaux …

Bien sur cela ne m’aide pas vraiment moi à me sentir mieux, alors je vois une psychologue.

Il était le grand amour de ma vie, le bourreau aussi … j’étais prête à tout pour le garder et puis je me suis fatiguée, au bord de l’épuisement physique et moral.

C’est un dur combat de ne pas le rappeler pour qu’il me console de la peine qu’il me fait. Mais je tiendrai le coup sinon ce sera l’horreur. Je tiendrais pour mes enfants et ensuite pour moi. J’avais extérieurement une vie dont beaucoup de mes amies étaient envieuses, femme de chef d’entreprise, bel homme, charmeur, à l’aise dans tout, skieur, motard, fêtard … moi dans une superbe maison, un travail de choix dans son entreprise, une superbe voiture, des voyages … mais l’enfer à la maison. Bien sur à cause de moi, toujours à cause de moi, d’ailleurs il suffisait de voir comment les femmes m’enviaient.

Aujourd’hui j’ai tout perdu, mon mari, ma situation professionnelle, ma maison, bientôt ma voiture … et je suis rejetée par tous nos amis (ou presque) … j’ai osé porter plainte contre l’homme parfait.

Je vis une histoire de fou … Après la plainte pour violence il est revenu vers moi en me suppliant de revenir à la raison, qu’il ne fallait pas que je détruise notre famille, il fallait que je lui laisse une chance, une de plus … J’ai eu une deuxième lune de miel, pendant 4 mois, petites attentions, bijoux, restos, voyages, weekend … et puis j’ai appris qu’il me trompait … il m’a battu quand j’ai refusé de faire l’amour avec lui, la fois de trop … Il a encore pleuré et devant mon non persistant il est devenu froid, humiliant … alors je l’ai vu comme jamais je ne l’avais vu, de la femme de sa vie, je suis passée à n’être rien, même pas un détritus, RIEN.

Alors de rien, je vais essayer de me reconstruire petit à petit, avec l’aide de mes enfants pour qui je suis tout.

Merci de votre écoute, d’être là.

Sylvie