Corinne

Fin de l’été 2013…

Fin de mon couple….

25 ans de mariage balayés par le vent, je me retrouve seule, à 45 ans, à la recherche d’un logement, à la recherche d’une vie…

Par jeu, par défi, je m’inscris sur un site de rencontres…

Et je rencontre David, par une douce soirée de fin septembre, à la terrasse d’un bar un soir de fête foraine.

Bien éduqué, grand, blond, petites lunettes sages, voix sensuelle… il est charmeur… et charmant.

Ses yeux sont d’un bleu très clair et je me noie dedans.

Physiquement il remplit tous mes critères ! Nous faisons connaissance et mon cœur se remet à battre.

Au bout de quelques semaines il m’invite chez lui, me fait visiter les environs, m’emmène au resto.

Nous nous voyons peu (un week-end sur deux) mais c’est toujours très sympa.

Nous restons adeptes du chacun chez soi, ce qui convient très bien à tout le monde.

Les week-ends passent et je surprends des échanges de textos entre son ex et lui. Je lui en fais part et il me répond qu’il prend de ses nouvelles de temps en temps et que je n’ai pas à m’inquiéter.

Puis je découvre qu’il l’appelle par le même petit surnom qu’il me donne. 1er pincement au cœur…

Il m’aide à monter quelques meubles dans l’appartement que je viens de trouver, me présente ses enfants, je lui présente mes filles.

Sans essayer de les connaître, il se met à les juger et tente de m’éloigner d’elles petit à petit, Idem avec mes amis… 2ème pincement au cœur…

Au bout de quelques mois il ne me cache plus son penchant pour l’alcool… ivre tous les week-ends… plus jamais envie de sortir (pas en état de toute façon)… jamais faim sauf quand ses enfants sont chez lui car il faut bien faire bonne figure de temps en temps (sauf quand nous sommes seuls lui et moi)…

Je suis malheureuse de ne pas parvenir à le tirer vers le haut, à le débarrasser de ses démons… ces week-ends à ne rien faire d’autre que le regarder se détruire dans l’alcool deviennent pesants…

je sors parfois, seule, en regrettant les premiers temps où il était charmant et m’accompagnait partout… et quand je rentre chez lui, il est allongé sur le canapé, à cuver son vin… par un bel après-midi ou il ne sortait pas de sa sieste de poivrot, j’ai pris mes affaires et je suis rentrée chez moi après avoir fait une belle balade au bord de la mer.

Bien mal m’en a pris !

Dès son réveil, voyant que je n’étais plus là, il m’a incendiée au téléphone !!!

Encore un pincement au cœur…
Je vous fais grâce de ses réflexions devant témoins, de son comportement sous la couette ou monsieur pouvait passer de l’amant délicat au porc lubrique en quelques minutes, aux comparaisons avec l’autre (elle s’habillait très bien… elle se coiffait très bien… elle portait des talons aiguille… elle avait de très jolies jambes… bla bla bla).
Un matin, 2 ans après notre rencontre, le petit déjeuner terminé (moi café, lui bière) j’emprunte avec son accord son ordinateur portable pour chercher une séance de ciné. Il n’était pas éteint donc pas de souci de mot de passe, je fais ma recherche, note les horaires des films recherchés puis, avant de l’éteindre, je commence à fermer les applications restées actives…

ET LA… le ciel me tombe sur la tête… sous mes yeux un site de rencontres coquines !!! Je fais ma curieuse et regarde les nombreux échanges entre mon mec et des couples de parfaits inconnus !

Il leur donne rendez-vous chez eux… et même chez lui quand je n’y suis pas…

J’attrape un calendrier et une sueur froide me roule le long du dos : tous ses retards, tous ses dépannages clients, toutes ses excuses pour décaler un de nos rendez-vous c’était parce qu’il avait rendez-vous ailleurs !!!

Un vendredi soir il est même venu me retrouver dans mon lit après avoir eu une expérience chez des inconnus…

Je l’ai confronté à ce que je venais de découvrir bien évidemment… sans se démonter il me répond : »bon et bien maintenant on dirait je n’ai plus de secrets pour toi »… aucune gêne de sa part, aucun émoi, aucun remords.
C’était la goutte d’eau en trop. Je l’ai largué. Il a essayé de me récupérer plusieurs fois mais quelque chose est mort en moi ce jour-là. Je lui avais tout donné : mon cœur, mon esprit, ma confiance, ma joie, ma disponibilité, il a tout pris, n’a pas su s’en servir et n’a rien donné en échange.
J’ai eu beaucoup de mal à cicatriser de cette mésaventure mais je suis heureuse d’en être sortie sans perdre trop de plumes, ma dignité en a pris un coup mais j’ai appris de cette histoire à ne pas accorder trop facilement ma confiance. Mes enfants sont ravies que je l’ai quitté, mes amis reviennent me voir, j’ai repris goût à la vie. J’ai 48 ans aujourd’hui et je suis en train de refaire ma vie avec un homme qui n’est ni grand ni blond et qui n’a pas non plus les yeux bleus. Mais il m’ouvre la portière de la voiture, choisit avec moi les légumes que nous cuisinons ensemble, fait la vaisselle, boit raisonnablement, m’accompagne dans mes sorties, apprécie mes enfants, mes amis, ne me compare pas à ses ex, me dit que je suis belle même au saut du lit et me chouchoute du matin au soir.
Ne perdez pas espoir… le soleil n’est jamais très loin derrière les nuages…

Corinne.

 

 

Partagez Partager sur FacebookPartager sur GooglePlusPartager sur TwitterPartager sur LinkedinPartager sur Pinterest